Shanti va à l’école

Shanti a 11 ans. Elle est une de ces nombreuses enfants qui en quelques secondes a tout perdu lors du terrible tremblement de terre du 25 avril 2015, au Népal. Elle vit depuis un an dans un des camps de Katmandou. Orpheline, ses grand-parents et son oncle prennent soin d’elle. Mais par manque d’argent, elle ne prend plus le chemin de l’école, elle vend des légumes dans les rues poussiéreuses de la capitale.

En 2016, Regard’Ailleurs a décidé de venir en aide à Shanti. Permettre à cet enfant de reprendre le chemin de l’école, c’est lui assurer un avenir de bon augure. Frais de scolarité, uniforme obligatoire, livres scolaires… sont pris en charge par Regard’Ailleurs.
Mais avant de faire sa rentrée, Shanti doit passer un examen. Le mauvais enseignement de ses premières années d’études suivi d’une année non-scolarisée l’amène à intégrer la classe 3, ce qui correspond à un CE2 en France. Audrey Moneyron expatriée au Népal assure le suivi de Shanti.