Créée en septembre 2005, l’Association Regard’Ailleurs s’est donnée pour but de soutenir le développement de projets humanitaires par le biais de l’image et du verbe.
Par ailleurs, elle soutient les projets photographique d’Alexandre Sattler ainsi que leurs diffusions, en se chargeant de mettre en valeur ses oeuvres et d’assurer son patrimoine dans la durée.

 

Tous les enfants du monde s’éveillent à la vie par la découverte et l’apprentissage avant de pouvoir agir dans leurs vies d’adulte. Dans notre société, l’apprentissage passe par l’école, c’est une évidence établie. C’est un privilège dont ne bénéficie pas une majorité d’enfants du monde. Nombre d’entre eux ne vivent pas cette étape élémentaire de l’apprentissage, ils n’ont d’autres choix que de travailler dès qu’ils en deviennent capables. Il leur faut aider aux champs, veiller aux bêtes à l’alpage, mendier ou travailler pour soutenir leur famille. L’idéal de l’école reste un rêve inaccessible pour une majorité de familles du monde dont la priorité est survivre. Spontanément, tous les enfants du monde se tendent la main, jusqu’à ce que l’inégalité les sépare. L’enfant sans instruction devient un esclave du monde. L’enfant instruit deviendra son maître. Nous nous y refusons, pour l’un comme pour l’autre. Notre terre est un village où nos enfants, les enfants de nos enfants devront bâtir avec tous les enfants du monde, communiquer, se relier les uns aux autres afin de vivre harmonieusement.

Deux jeunes élèves dans une classe en Tanzanie.

1 Reply to “”

  1. Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour débuter avec la modération, la modification et la suppression de commentaires, veuillez visiter l’écran des Commentaires dans le Tableau de bord.
    Les avatars des personnes qui commentent arrivent depuis Gravatar.

Comments are closed.